Mise en place du décorArrivée des personnagesEclairage de la scèneRecherche du marque-page...


Infos

Ce livre existe aussi en anglais : History course - World War 2
Écrit par :
        
Note des lecteurs  :
(0 Note)
Table des Matières
Aller directement à :
%
Autres livres de cet auteur :

Carte

Vidéo Youtube 

Son

Google Docs

Calendrier

Graphique

Heure

12369

Thermomètre

Téléphone

Album/Image 

Arrière plan 

Objet flottant 

Remise à zéro 

Traduction

Commentaire de l'auteur

Résumé

Définition

Definition

index

Fiche dynamique

Note privée

Note publique

Twitter

(v0.91) © - 2017  Contact  CGU    
cover

A. Une guerre d'anéantissement

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les affrontements militaires atteignent un degré de violence sans précédent. La brutalité des combats et le traitement réservé aux prisonniers par les Allemands et les Japonais radicalisent l'engagement des soldats. Les populations civiles sont victimes de bombardements aériens qui frappent les villes et sont responsables de centaines de milliers de morts. Les belligérants jettent toutes leurs forces dans de grandes batailles, comme celle de Stalingrad (sept. 1942 - fév. 1943), perçue comme un tournant de la guerre et le point de départ de la libération de l'Europe. Les Alliées décident de combattre l'Allemagne et le Japon jusqu'à leur capitulation sans condition. La guerre ne prend fin en Europe qu'après la prise de Berlin et le suicide d'Hitler, tandis que les Américains forcent le Japon à capituler en utilisant la bombe atomique qui tue 150 000 personnes à Hiroshima et Nagasaki.

B. Une guerre totale

L'ensemble des sociétés impliquées dans le conflit sont mobilisées en faveur de l'effort de guerre. Des millions de personnes sont employées dans les usines de guerre, notamment aux Etats-Unis où le "Victory program" vise à faire du pays "l'arsenal des démocraties". La recherche scientifique est également mise à contribution pour développer des armes nouvelles (radars, fusées allemandes, bombe atomique).
Les nazis exploitent l'ensemble des territoires occupés, imposant des réquisitions et obligeant des centaines de milliers d'hommes de toute l'Europe à venir travailler en Allemagne, pour remplacer les Allemands partis combattre sur le front de l'Est.

C. Une guerre idéologique

Les populations européennes sont soumises à l'idéologie raciste et dominatrice nazie ainsi qu'à la terreur. Les nazis déportent les opposants politiques dans des camps de concentration et perpètrent un génocide à l'encontre des Juifs et des Tziganes : près de 6 millions de personnes sont tuées par les Einsatzgruppen (en URSS) et dans les camps d'extermination. Des collaborateurs soutiennent les nazis par opportunisme ou par conviction. Des mouvements de résistance se développent : partisans en URSS, maquis, mouvements et réseaux en Europe de l'Ouest.
Les Alliés mènent une guerre idéologique au nom des droits de l'homme et de la démocratie. Les dirigeants alliés, Roosevelt, Churchill et Staline, s'engagent à garantir la tenue d'élections libres dans les pays libérés, et à juger les criminels de guerre (procès de Nuremberg et de Tokyo en 1945-1946).

Texte extrait du site lelivrescolaire.fr
Vous avez aimé ?
Vous venez de terminer de lire Cours d'Histoire - La Seconde guerre mondiale
Vous avez aimé ce livre ! Faites-le découvrir à vos amis ! Vous avez aimé ce livre ? Notez-le et faites-le découvrir à vos amis !
Recommandations
Vous avez aimé ce livre ? Vous pourriez aimer :

Commentaires
Vous devez être pour poster un commentaire
Chargement en cours...